Le blog de l'Esperluette

L'actualité de notre espace de coworking

coworking
Publié le 02 Mar 2017 | Mis à jour le 4 mars 2017 | Ecrit par : Rémy Marrone

[Regards Croisés] L’interview de Camille Pitron

camillle-pitron-2

Camille, pourrais-tu nous dire qui tu étais hier ?

... (hésitation). Je vais commencer à partir de la Camille qui arrive à Nantes ! Arrivée il y a un mois et demi, elle commence à chercher des contacts, des réseaux, associations et au hasard des recherches choisit d’intégrer un espace de coworking. Alors pourquoi ?...  Je me sentais un peu "débutante", en recherche de connexion... j'avais besoin d'une approche douce pour créer ces connexions et j'ai trouvé que le coworking, c'était une bonne manière de le faire.

Et la Camille d'aujourd'hui alors ?

Du coup, je trouve dans le coworking cette possibilité de faire des connexions, un esprit convivial. C’est assez porteur de le faire avec les autres ; on ferait peut-être la même chose tout seul mais c’est plus porteur de le faire avec les autres ; on est plus fort à plusieurs que tout seul...

Et puis pour moi, c’est aussi une passerelle, un  tremplin, une manière de tester si je peux travailler seule, si je suis entrepreneuse. Je n’ai jamais travaillée toute seule en fait.

Que fais-tu ?

Je suis journaliste / rédactrice. Une sorte de “machine à écrire intelligente”.

« J’ai toujours eu le goût et la passion des mots, des belles expressions, de la belle littérature »

Que racontes-tu ?

Je suis spécialisée dans l’écriture de projets à destination de la télévision, de l’édition. Mon job, c’est d’écrire pour les autres, de donner du sens aux projets des autres d’un point de vue purement rédactionnel. J’organise un projet, une pensée.

Qu’est ce qui te plaît le plus ?

J’ai toujours eu le goût et la passion des mots, des belles expressions, de la belle littérature. C’est ce qui peut me toucher le plus. Ecrire, c’est donc  une manière de mettre en valeur des projets, ce que font les gens, ce qui leur tient à coeur, d’embellir des histoires, celle des gens ou de leur entreprise. C’est un peu entre rêve et réalité. C’est comme au cinéma : tu essaies de raconter une histoire et tu la sublimes, mais tout n’est pas faux pour autant. Ce qui me plaît c’est que c’est une curiosité au monde, aux gens. Ca m’est cher.

« Ce qui me plaît dans l'écriture c'est que c'est une curiosité au monde, aux gens.
Ça m’est cher. »

Thé ou café ?

Café (noir sans sucre)

Bière ou vin ?

Vin (rouge de préférence)

Ta phrase préférée / ton expression préférée ?

“On n’est pas à l’abri d’un succès”.

Ton pêché mignon ?

Les animaux. J’adore les animaux ! Je suis fan des animaux.

Ton chanteur préféré ?

Neil Young

La chanson honteuse que tu écoutes en cachette ?

Honteuse…? Ca pourrait être “Allô maman bobo”… has been quoi !

Ta petite fierté ?

Je suis allée dans un sous-marin nucléaire. Je suis hyper fière de ça. J’y ai passé 3 jours !

Ta moins bonne idée depuis la semaine dernière ?

J’ai forcé au sport et maintenant j’ai mal au dos.

Pourquoi ça aurait été cool si t’étais née en 1995 ?

Je pense que j’aurais été meilleure en informatique !

Si tu étais présidente ?

Je ferai de ma priorité l’agriculture pour soigner la source de ce qu’on est. La nature, l’essence de nous, des choses.

Ton plus grand film ?

“La ligne Verte”

Et (malheureusement) comme les gens de ta génération, tu fais... ?

Je vis en ville !

Demain

J’ai un poney dans mon champ et je fais quelque chose de concret de mes mains.

Interview réalisée le 20/02/2017 par Rémy Marrone au Café Flesselles de Nantes en co-production avec Espace Esperluette, 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *